Vaincre l’alcoolisme par l’hypnose

Posté dans : Non classé | 0

L’alcoolisme, comme toute toxicomanie, présente deux aspects: la dépendance physiologique (le corps a besoin de sa dose) et l’addiction (la cause psychologique à l’origine de la consommation). La dépendance physiologique s’installe progressivement alors que l’addiction est présente dès le départ.

En fait, l’alcoolisme est un symptôme. Ainsi, déterminer ce qu’il recouvre peut grandement accélérer le processus de guérison de l’addiction alcoolique.D’où l’importance primordiale de bien définir le profil du patient: à quelle occasion a-t-il pris de l’alcool dans un but précis, quel type d’alcool et quelles quantités boit-il, quel est son environnement social, professionnel, familial et, surtout, quelle est sa personnalité? Durant le traitement, le thérapeute va surtout s’attacher à l’aspect comportemental, à l’anxiété et à l’état dépressif du patient.

Ensuite l’hypnose permettra de poursuivre cette étude avec le patient en accédant à sa dimension inconsciente. Là, le patient et le thérapeute pourront identifier quel est l’objectif du mécanisme de l’alcoolisme mis en place et identifier puis installer des comportements de remplacement. Ceux-ci permettront alors l’instauration d’une indifférence à l’alcool: le patient ayant trouvé un autre moyen d’atteindre au même bien-être que celui qu’il poursuivait en consommant de l’alcool, l’alcool en lui-même n’a plus d’attrait particulier.

Vous pouvez poser vos questions sur la page contact ou encore prendre rendez-vous à mon cabinet d’hypnothérapie à Fontainebleau ou à mon cabinet d’hypnothérapeute à Versailles