Est-il possible d’imposer sa volonté à autrui par l’hypnose?

Posté dans : Non classé | 0

Il y a bien sûr les paillettes, le grand spectacle, les tours de force quasi-miraculeux. Mais ça, c’est du spectacle. C’est à peu près aussi réel que le lapin qui sort du chapeau du magicien ou la femme sciée en deux qui continue d’agiter les jambes. Pour tout ça, « y’a un truc ».

L’hypnose thérapeutique, dite Ericksonienne la plupart du temps, n’est rien d’autre qu’un processus naturel de notre cerveau. Il est absolument aberrant (et absurde!) de prétendre à un contrôle (voire même une domination) sur la volonté d’une personne grâce au fameux « dormez je le veux ». En réalité, c’est exactement l’opposé qui se produit: on ne peut travailler sans l’aide consciente du patient.

Lorsqu’un patient entre en transe hypnotique, sa conscience se trouve, en raison d’un contrôle cortical plus ou moins grand, dans un état modifié. L’une de ces modifications tient à ce que l’hémisphère du cerveau dédié à la rationalité, à la logique, va moins difficilement laisser la place à l’autre hémisphère, celui de l’émotion, de l’intuition. Cela va permettre entre autres aux émotions de s’exprimer plus directement. La concentration du patient s’accroît alors considérablement, lui permettant de finir par s’abstraire complètement de toute interférence du monde extérieur. Il peut alors se consacrer totalement au problème qu’il veut traiter et y dédier toutes les ressources utiles à la mise en place d’une réponse adaptée et durable. Son trouble s’en verra résolu de la manière la plus satisfaisante pour le patient et, surtout, par lui. Le thérapeute qui l’a hypnotisé n’aura fait que l’accompagner.

Si vous avez d’autres questions, vous pouvez jeter un coup d’oeil aux réponses déjà apportées sur le site ou bien vous rendre sur la page contact ou encore prendre rendez-vous à mon cabinet d’hypnothérapie à Fontainebleau ou à mon cabinet d’hypnothérapeute à Versailles