Trois règles pour un confinement mieux supporté

Posté dans : Non classé | 0

En cette période anxiogène de contrainte, voici trois réflexes pour « apprivoiser » le confinement :

  1. Garder le rythme : il est essentiel de garder la notion du temps. Donc, il faut maintenir une distinction entre jours de travail et week-end, aussi pour les enfants. Cela évite de tomber dans une lassitude et d’avoir le sentiment d’errer dans un temps infiniment immobile. Par ailleurs, il importe également de bien ordonner l’emploi du temps de la journée : il y a les plages de travail et les moments de détente, les horaires doivent être respectés. En effet, le principal danger du télétravail est que celui-ci envahisse tout l’espace et qu’il n’y ait plus de barrière protégeant la sphère privée. Donc, de même qu’il est recommandé d’aménager un espace dédié au travail, il est indispensable de conserver de moments réservés à la vie personnelle. Il y a un temps pour tout.
  2. Utiliser la liberté de mouvement mentale : on peut être prisonnier de son corps mais, grâce à sa tête, être libre. La faculté de projection de notre imaginaire doit être tout particulièrement sollicitée en cette période d’entrave physique. Il faut la cultiver. Fermer les yeux et partir en voyage intérieur, recréer en soi des images, des sensations, des sons et des odeurs d’ailleurs. Faire appel aux souvenirs, à la mémoire corporelle pour s’évader.
  3. Faire des choses plaisantes : en cette période de forte contrainte et plutôt anxiogène, il est indispensable de continuer à sourire et à rire. Le plaisir est nécessaire à l’équilibre physique, moral et psychique. Il vient corriger la règle et la rendre supportable, tout comme la règle corrige le plaisir en le maintenant dans un cadre raisonnable et raisonné. Donc, et les youtubeurs l’ont bien compris et donnent le bon exemple, il faut s’appuyer sur l’humour pour supporter la pression de l’anxiété. Mais il est aussi nécessaire de prendre soin de soi en se faisant plaisir : des bougies sur la table au dîner, mettre de la musique et danser comme si on était à une soirée, prendre le temps dans son bain plein de mousse, … La vie n’est pas que contrainte et difficulté, elle est aussi source de joie, même confinée !